De retour à Amsterdam, nous venons d'avoir le premier trajet de l'année écourté à cause de la pluie, une pluie vraiment froide c'est-à-dire…

Alors, quand j'ai été invité à tester la nouvelle Royal Enfield (RE) Super Meteor dans le sud de la France, "oui s'il vous plaît" était la seule réponse possible !

Nos hôtes Motomondo et Sima nous avaient préparé un tas de vélos flambant neufs pour rouler à Marseille, la plupart avec 10 km ou moins au compteur. Alors attention aux pneus sur les premiers kilomètres ! D'autant plus que nous avons eu un peu de pluie au petit matin, heureusement la seule pluie que nous ayons vue ce jour-là….

Le RE Super Meteor est un cruiser rétro - avec toutes les caractéristiques de cruiser auxquelles on peut s'attendre - selle basse, forme de sablier vue d'en haut, grand réservoir, commandes avancées, guidon haut et large. Vous êtes assis droit, les bras et les jambes tendus vers l'avant. Pas vraiment familier pour un motard sportif comme moi, mais je dois admettre que c'est confortable et permet de continuer à rouler toute la journée !

Le moteur de 648 cm650 - le même que le moteur de l'Interceptor INT 650 ou des motos Continental GT 4 - est un bicylindre parallèle refroidi par air-huile à 47 temps. Un vélo soi-disant « milieu de gamme », pas aussi grand – ou intimidant si vous préférez :-) – que votre croiseur Harley ou Indian typique. Mais beaucoup de « punch » : 80 chevaux, des accélérations assez rapides, beaucoup de couple avec 3.000 % de la puissance délivrée en dessous de XNUMX XNUMX tr/min, et une conduite très stable et confortable à vitesse d'autoroute.

Comme mentionné ci-dessus, je suis un cycliste sportif, donc les virages en particulier ont eu un peu de courbe d'apprentissage pour moi. Avoir les palpeurs de piquets gratter l'asphalte dans presque tous les virages - la plupart d'entre eux sont à 180 degrés sur la fabuleuse 'Route des Crêtes' - était un peu effrayant au début. Mais vous apprenez à vous pencher moins et à ne pas trop vous soucier du grattage.

Et puis vous êtes prêt - c'est un vélo très facile à conduire. Accélération en douceur, changement de vitesse sans effort, bonne accélération, freinage plus qu'adéquat par les freins à disque unique à l'avant et à l'arrière. Il y a même l'ABS à bord. Plus des fourches USD avec une course de 120 mm, une première RE. Le vélo a un centre de gravité bas, se sent assez stable dans les lignes droites et est facile à diriger dans les virages. Cela peut être attribué à la roue arrière de 16 pouces et à la roue avant de 19 pouces dans un véritable style cruiser, mais, selon RE, c'est certainement aussi grâce au nouveau cadre et au bras oscillant qui ont été développés en collaboration avec Harris Performance au Royaume-Uni.

Lorsque vous vous asseyez pour la première fois sur le Super Meteor, vous vous sentez plus haut que ce à quoi vous vous attendriez à côté. Mais cette taille fonctionne - pour moi, je suis de taille moyenne à 1m75, mais aussi pour les collègues les plus "défiés verticalement" sur le trajet, et même pour ces Néerlandais exceptionnellement grands qui roulaient avec nous.

Passons maintenant au look : le Super Meteor est incontestablement un croiseur avec sa taille étroite et son grand réservoir en forme de larme. Il reflète également assez bien l'héritage RE, par exemple par ses badges de réservoir chromés avec le logo RE historique.

Le Super Meteor 650 est disponible en cinq couleurs : noir, bleu, vert foncé, gris et rouge foncé. Il y a une différence de prix mineure entre les modèles 'Astral' peints en une seule couleur et les modèles 'Interstellar' bicolores.

Cependant, ce qui m'a vraiment frappé, c'est que pour 300 de plus, vous obtenez le Super Meteor 650 Tourer, qui est livré avec une belle selle de tourisme monobloc de luxe avec logo brodé, pare-brise et dossier passager. Non seulement ce siège a fière allure, mais il est aussi un peu plus doux et plus confortable. Donc, même si vous n'aimez pas les dossiers ou les pare-brise, j'opterais toujours pour le modèle Tourer et je rangerais simplement le pare-brise et le dossier.

Dans l'ensemble, le RE Super Meteor était un plaisir à rouler sur les routes sinueuses de la Route des Crêtes. Le seul petit bémol était les pneus, qui n'étaient pas à la hauteur des freins et manquaient d'adhérence en angle. Je débourserais donc assez rapidement pour une paire de pneus de tourisme plus adhérents, je suppose.

Le RE Super Meteor est un vélo de milieu de gamme à prix très raisonnable avec un moteur qui a fait ses preuves et doté de composants haut de gamme tels que l'ABS, la suspension avant inversée et l'éclairage LED. Plus la navigation TBT (Turn By Turn), reliée à votre smartphone. Nous n'avons pas pu tester cela cependant, car nous essayions juste de suivre Joël, le revendeur marseillais de RE, qui connaît clairement très bien ces routes…

Alors, à qui est ce vélo ? Eh bien, évidemment, vous devez creuser le style cruiser, mais RE avait des groupes cibles spécifiques à l'esprit lorsqu'ils ont construit ce vélo :

  • les cyclistes féminines, à la recherche d'un style classique et d'un vélo facile à conduire
  • les cyclistes de retour à la recherche d'un jouet de week-end d'aspect classique et fiable
  • Amateurs de Royal Enfield qui souhaitent une mise à niveau ou un vélo plus moderne
  • les premiers acheteurs à la recherche d'un bon rapport qualité-prix, d'une marque avec une histoire et d'une expérience de conduite sans intimidation…

Les prix varient en Europe en raison des taxes différentes pour les motos neuves (encore…), mais vont de 7.200 pour le modèle Astral monochrome, 7.400 pour le bicolore Interstellar et 7.700 pour le Tourer en Italie, à 9.499 pour l'Astral, 9.799 pour l'Interstellaire et 9.999 pour le Tourer aux Pays-Bas.

Alors allez en essayer un chez vous revendeur RE local si vous êtes intéressé…

Partager cet article, Choisissez votre plate-forme!

About the Author: Jaco Zijlstra

Laissez Un Commentaire

Tags

De retour à Amsterdam, nous venons d'avoir le premier trajet de l'année écourté à cause de la pluie, une pluie vraiment froide c'est-à-dire…

Alors, quand j'ai été invité à tester la nouvelle Royal Enfield (RE) Super Meteor dans le sud de la France, "oui s'il vous plaît" était la seule réponse possible !

Nos hôtes Motomondo et Sima nous avaient préparé un tas de vélos flambant neufs pour rouler à Marseille, la plupart avec 10 km ou moins au compteur. Alors attention aux pneus sur les premiers kilomètres ! D'autant plus que nous avons eu un peu de pluie au petit matin, heureusement la seule pluie que nous ayons vue ce jour-là….

Le RE Super Meteor est un cruiser rétro - avec toutes les caractéristiques de cruiser auxquelles on peut s'attendre - selle basse, forme de sablier vue d'en haut, grand réservoir, commandes avancées, guidon haut et large. Vous êtes assis droit, les bras et les jambes tendus vers l'avant. Pas vraiment familier pour un motard sportif comme moi, mais je dois admettre que c'est confortable et permet de continuer à rouler toute la journée !

Le moteur de 648 cm650 - le même que le moteur de l'Interceptor INT 650 ou des motos Continental GT 4 - est un bicylindre parallèle refroidi par air-huile à 47 temps. Un vélo soi-disant « milieu de gamme », pas aussi grand – ou intimidant si vous préférez :-) – que votre croiseur Harley ou Indian typique. Mais beaucoup de « punch » : 80 chevaux, des accélérations assez rapides, beaucoup de couple avec 3.000 % de la puissance délivrée en dessous de XNUMX XNUMX tr/min, et une conduite très stable et confortable à vitesse d'autoroute.

Comme mentionné ci-dessus, je suis un cycliste sportif, donc les virages en particulier ont eu un peu de courbe d'apprentissage pour moi. Avoir les palpeurs de piquets gratter l'asphalte dans presque tous les virages - la plupart d'entre eux sont à 180 degrés sur la fabuleuse 'Route des Crêtes' - était un peu effrayant au début. Mais vous apprenez à vous pencher moins et à ne pas trop vous soucier du grattage.

Et puis vous êtes prêt - c'est un vélo très facile à conduire. Accélération en douceur, changement de vitesse sans effort, bonne accélération, freinage plus qu'adéquat par les freins à disque unique à l'avant et à l'arrière. Il y a même l'ABS à bord. Plus des fourches USD avec une course de 120 mm, une première RE. Le vélo a un centre de gravité bas, se sent assez stable dans les lignes droites et est facile à diriger dans les virages. Cela peut être attribué à la roue arrière de 16 pouces et à la roue avant de 19 pouces dans un véritable style cruiser, mais, selon RE, c'est certainement aussi grâce au nouveau cadre et au bras oscillant qui ont été développés en collaboration avec Harris Performance au Royaume-Uni.

Lorsque vous vous asseyez pour la première fois sur le Super Meteor, vous vous sentez plus haut que ce à quoi vous vous attendriez à côté. Mais cette taille fonctionne - pour moi, je suis de taille moyenne à 1m75, mais aussi pour les collègues les plus "défiés verticalement" sur le trajet, et même pour ces Néerlandais exceptionnellement grands qui roulaient avec nous.

Passons maintenant au look : le Super Meteor est incontestablement un croiseur avec sa taille étroite et son grand réservoir en forme de larme. Il reflète également assez bien l'héritage RE, par exemple par ses badges de réservoir chromés avec le logo RE historique.

Le Super Meteor 650 est disponible en cinq couleurs : noir, bleu, vert foncé, gris et rouge foncé. Il y a une différence de prix mineure entre les modèles 'Astral' peints en une seule couleur et les modèles 'Interstellar' bicolores.

Cependant, ce qui m'a vraiment frappé, c'est que pour 300 de plus, vous obtenez le Super Meteor 650 Tourer, qui est livré avec une belle selle de tourisme monobloc de luxe avec logo brodé, pare-brise et dossier passager. Non seulement ce siège a fière allure, mais il est aussi un peu plus doux et plus confortable. Donc, même si vous n'aimez pas les dossiers ou les pare-brise, j'opterais toujours pour le modèle Tourer et je rangerais simplement le pare-brise et le dossier.

Dans l'ensemble, le RE Super Meteor était un plaisir à rouler sur les routes sinueuses de la Route des Crêtes. Le seul petit bémol était les pneus, qui n'étaient pas à la hauteur des freins et manquaient d'adhérence en angle. Je débourserais donc assez rapidement pour une paire de pneus de tourisme plus adhérents, je suppose.

Le RE Super Meteor est un vélo de milieu de gamme à prix très raisonnable avec un moteur qui a fait ses preuves et doté de composants haut de gamme tels que l'ABS, la suspension avant inversée et l'éclairage LED. Plus la navigation TBT (Turn By Turn), reliée à votre smartphone. Nous n'avons pas pu tester cela cependant, car nous essayions juste de suivre Joël, le revendeur marseillais de RE, qui connaît clairement très bien ces routes…

Alors, à qui est ce vélo ? Eh bien, évidemment, vous devez creuser le style cruiser, mais RE avait des groupes cibles spécifiques à l'esprit lorsqu'ils ont construit ce vélo :

  • les cyclistes féminines, à la recherche d'un style classique et d'un vélo facile à conduire
  • les cyclistes de retour à la recherche d'un jouet de week-end d'aspect classique et fiable
  • Amateurs de Royal Enfield qui souhaitent une mise à niveau ou un vélo plus moderne
  • les premiers acheteurs à la recherche d'un bon rapport qualité-prix, d'une marque avec une histoire et d'une expérience de conduite sans intimidation…

Les prix varient en Europe en raison des taxes différentes pour les motos neuves (encore…), mais vont de 7.200 pour le modèle Astral monochrome, 7.400 pour le bicolore Interstellar et 7.700 pour le Tourer en Italie, à 9.499 pour l'Astral, 9.799 pour l'Interstellaire et 9.999 pour le Tourer aux Pays-Bas.

Alors allez en essayer un chez vous revendeur RE local si vous êtes intéressé…

Partager cet article, Choisissez votre plate-forme!

About the Author: Jaco Zijlstra

Laissez Un Commentaire

Tags