Quand j'avais 18 ans, il y a de nombreuses années, j'ai vu une Honda CB350F devant un club à Amsterdam. Il avait l'air sale, avait des roues à rayons chromés, un petit siège de café racer, un guidon de style clubman, pas de rétroviseurs ni d'indicateurs, pas d'ailes et une seule jauge qui était le tachymètre. Oh, et un magnifique système d'échappement Marshall 4-1. Je me souviens du gars qui en était propriétaire, sortant du club avec sa veste en cuir. Il a mis la clé dans le contact, s'est mis sur les repose-pieds et, d'un coup de pied ferme, il a démarré la petite Honda. De la fumée et du bruit ont causé un effet dramatique. Quand il a décollé, la Honda a crachoté, mais à mesure qu'il accélérait, le hurlement de la moto était magnifique ! C'était ma première rencontre dont je me souvienne, avec un café racer. Il est sûr de dire que pour cette raison, Café racer Honda occupe une place spéciale dans mon cœur.

Dernièrement, nous avons vu une tendance dans la scène café racer. De plus en plus de constructeurs commencent à se tourner vers la vénérable Honda CB 750 pour l'utiliser comme vélo de base. Nous pensons que cela pourrait être le renouveau des café racers Honda et nous le creusons ! Ne vous méprenez pas, nous aimons voir Triomphes, BMWs et Moto Guzzi être haché et reconstruit en savoureux café racers et scramblers. Mais il y a quelque chose dans la forme et le style d'un quatre cylindres en ligne JDM qui attire notre intérêt. Après tout, ils ont fourni des performances de super-vélo pour les prix des cyclomoteurs à l'époque.

Vous vous souvenez peut-être du nom de Jeremy Duchampt il y a quelque temps. Le Français est responsable de deux Ducati et une Yamaha TR-1 que nous avons présenté ici sur BikeBrewers il n'y a pas si longtemps. Lorsque nous avons reçu un message du principal responsable de Jerem Motorcycles indiquant qu'il avait construit une Honda CB 750 Rothmans café racer, nous avons eu des sensations chaleureuses et floues dans nos ventres; on savait que ça devait être bon ! Oh mon Dieu, étions-nous pour un régal. Cette Honda est si élégante, les proportions sont si bien équilibrées, on dirait que la CB fait 100 mph à l'arrêt !

La base de ce projet est une Honda CB 750 F2, comme on l'appelle officiellement. Un modèle qui a été produit par Honda de 1992 jusqu'en 2007 (!). Le département R&D de Honda a dû en être très satisfait, sans aucun doute. Sur le papier, la CB 750 développe environ 75 ch et 65 Nm de couple, pour un poids revendiqué d'environ 210 kg. Pas de spécifications ahurissantes, mais il y a plus que cela. Le Seven Fifty se distingue par sa simplicité, sa fiabilité et sa réputation globale d'être à l'épreuve des balles.

Ce que Jeremy a fait à ce vélo est extraordinaire. La liste des modifications est longue, voici donc un bref résumé.

• Garde-boue avant personnalisé
• Sous-châssis modifié
• Siège personnalisé en cuir café racer et Alcantara avec surpiqûres (Irina : Point sellier 34)
• Capot sur mesure avec feu arrière à LED intégré (FFPro Design)
• Indicateurs d'extrémité de barre à LED
• Rétroviseurs d'extrémité de guidon
• Phare rond jaune à LED de style vintage avec supports personnalisés
• Allumage sans clé (KAIROS RFID)
• Compteur de vitesse vintage (FIVEACES)
• Joug de serrage supérieur découpé au laser (USVracing)
• Clips avec poignées de guidon marron
• Maître-cylindre et leviers de frein BREMBO
• Jantes enduites de poudre
• Amortisseur arrière modifié
• Boîte à air retirée avec des filtres à dosettes ADN
• Moteur, cadre et bras oscillant noircis
• Échappement personnalisé 4 en 1
• Réglage du carburateur
• Peinture personnalisée Rothmans Style (FFPro Design)

La façon dont ce café racer s'est avéré fascinant. En grandissant dans les années 1980 et 1990, les fabricants de cigarettes parrainaient souvent des équipes de course, dont Honda. Qui se souvient des NSR250, NSR500 ou RC30 ? Ce design inspiré de Rothmans rappelle des souvenirs de l'époque où les moteurs à petite cylindrée et à haut régime dominaient les pistes et les rues. Ce n'est pas un secret que nous aimerions mettre la main sur cette Honda. Pour l'instant, il faut faire avec les images.

Détails du constructeur:
Jerem motos
Instagram
Facebook

Partager cet article, Choisissez votre plate-forme!

About the Author: Adnane Bensalah

Adnane Bensalah est un passionné de moto au plus haut niveau. Depuis qu'il a balancé sa jambe sur une Gilera Citta radiée qu'il a récupérée avec son frère à l'âge de 13 ans, son amour pour les véhicules à moteur à combustion à deux roues n'a fait que croître. À partir de ce jour, rouler et arracher des motos est tout ce à quoi il peut penser. Après avoir obtenu un diplôme en ingénierie aérospatiale, Adnane a fini par travailler pour une grande société pétrolière et gazière. Cela lui a permis de voyager partout dans le monde et de rencontrer des gens de tous horizons. Adnane aime interagir avec les gens et aime encore plus partager ses expériences. Adnane se qualifie lui-même de « motocycliste » au lieu de « motard », car il pense que cela semble fantaisiste. Il a possédé plus d'une douzaine de motos dans différentes catégories, mais sa véritable passion réside dans les motos rétro, les café racers et les scramblers. La philosophie d'Adnane est que n'importe quelle moto peut être considérée comme parfaite, tout dépend de la taille de votre sourire lorsque vous la conduisez. Ayant lui-même travaillé sur de nombreuses motos, Adnane est un véritable autodidacte et s'est formé au métier de mécanicien. « N'importe qui peut démonter un moteur, mais le remonter en état de marche, c'est ce qui fait la différence. C'est peut-être pour cette raison qu'il aime écrire sur les constructions de vélos et les personnes derrière elles. Adnane possède une Moto Guzzi V7 Special comme trajet quotidien, une Royal Enfield Classic 500 qui a été réglée pour la course.

Laissez Un Commentaire

Tags

Quand j'avais 18 ans, il y a de nombreuses années, j'ai vu une Honda CB350F devant un club à Amsterdam. Il avait l'air sale, avait des roues à rayons chromés, un petit siège de café racer, un guidon de style clubman, pas de rétroviseurs ni d'indicateurs, pas d'ailes et une seule jauge qui était le tachymètre. Oh, et un magnifique système d'échappement Marshall 4-1. Je me souviens du gars qui en était propriétaire, sortant du club avec sa veste en cuir. Il a mis la clé dans le contact, s'est mis sur les repose-pieds et, d'un coup de pied ferme, il a démarré la petite Honda. De la fumée et du bruit ont causé un effet dramatique. Quand il a décollé, la Honda a crachoté, mais à mesure qu'il accélérait, le hurlement de la moto était magnifique ! C'était ma première rencontre dont je me souvienne, avec un café racer. Il est sûr de dire que pour cette raison, Café racer Honda occupe une place spéciale dans mon cœur.

Dernièrement, nous avons vu une tendance dans la scène café racer. De plus en plus de constructeurs commencent à se tourner vers la vénérable Honda CB 750 pour l'utiliser comme vélo de base. Nous pensons que cela pourrait être le renouveau des café racers Honda et nous le creusons ! Ne vous méprenez pas, nous aimons voir Triomphes, BMWs et Moto Guzzi être haché et reconstruit en savoureux café racers et scramblers. Mais il y a quelque chose dans la forme et le style d'un quatre cylindres en ligne JDM qui attire notre intérêt. Après tout, ils ont fourni des performances de super-vélo pour les prix des cyclomoteurs à l'époque.

Vous vous souvenez peut-être du nom de Jeremy Duchampt il y a quelque temps. Le Français est responsable de deux Ducati et une Yamaha TR-1 que nous avons présenté ici sur BikeBrewers il n'y a pas si longtemps. Lorsque nous avons reçu un message du principal responsable de Jerem Motorcycles indiquant qu'il avait construit une Honda CB 750 Rothmans café racer, nous avons eu des sensations chaleureuses et floues dans nos ventres; on savait que ça devait être bon ! Oh mon Dieu, étions-nous pour un régal. Cette Honda est si élégante, les proportions sont si bien équilibrées, on dirait que la CB fait 100 mph à l'arrêt !

La base de ce projet est une Honda CB 750 F2, comme on l'appelle officiellement. Un modèle qui a été produit par Honda de 1992 jusqu'en 2007 (!). Le département R&D de Honda a dû en être très satisfait, sans aucun doute. Sur le papier, la CB 750 développe environ 75 ch et 65 Nm de couple, pour un poids revendiqué d'environ 210 kg. Pas de spécifications ahurissantes, mais il y a plus que cela. Le Seven Fifty se distingue par sa simplicité, sa fiabilité et sa réputation globale d'être à l'épreuve des balles.

Ce que Jeremy a fait à ce vélo est extraordinaire. La liste des modifications est longue, voici donc un bref résumé.

• Garde-boue avant personnalisé
• Sous-châssis modifié
• Siège personnalisé en cuir café racer et Alcantara avec surpiqûres (Irina : Point sellier 34)
• Capot sur mesure avec feu arrière à LED intégré (FFPro Design)
• Indicateurs d'extrémité de barre à LED
• Rétroviseurs d'extrémité de guidon
• Phare rond jaune à LED de style vintage avec supports personnalisés
• Allumage sans clé (KAIROS RFID)
• Compteur de vitesse vintage (FIVEACES)
• Joug de serrage supérieur découpé au laser (USVracing)
• Clips avec poignées de guidon marron
• Maître-cylindre et leviers de frein BREMBO
• Jantes enduites de poudre
• Amortisseur arrière modifié
• Boîte à air retirée avec des filtres à dosettes ADN
• Moteur, cadre et bras oscillant noircis
• Échappement personnalisé 4 en 1
• Réglage du carburateur
• Peinture personnalisée Rothmans Style (FFPro Design)

La façon dont ce café racer s'est avéré fascinant. En grandissant dans les années 1980 et 1990, les fabricants de cigarettes parrainaient souvent des équipes de course, dont Honda. Qui se souvient des NSR250, NSR500 ou RC30 ? Ce design inspiré de Rothmans rappelle des souvenirs de l'époque où les moteurs à petite cylindrée et à haut régime dominaient les pistes et les rues. Ce n'est pas un secret que nous aimerions mettre la main sur cette Honda. Pour l'instant, il faut faire avec les images.

Détails du constructeur:
Jerem motos
Instagram
Facebook

Partager cet article, Choisissez votre plate-forme!

About the Author: Adnane Bensalah

Adnane Bensalah est un passionné de moto au plus haut niveau. Depuis qu'il a balancé sa jambe sur une Gilera Citta radiée qu'il a récupérée avec son frère à l'âge de 13 ans, son amour pour les véhicules à moteur à combustion à deux roues n'a fait que croître. À partir de ce jour, rouler et arracher des motos est tout ce à quoi il peut penser. Après avoir obtenu un diplôme en ingénierie aérospatiale, Adnane a fini par travailler pour une grande société pétrolière et gazière. Cela lui a permis de voyager partout dans le monde et de rencontrer des gens de tous horizons. Adnane aime interagir avec les gens et aime encore plus partager ses expériences. Adnane se qualifie lui-même de « motocycliste » au lieu de « motard », car il pense que cela semble fantaisiste. Il a possédé plus d'une douzaine de motos dans différentes catégories, mais sa véritable passion réside dans les motos rétro, les café racers et les scramblers. La philosophie d'Adnane est que n'importe quelle moto peut être considérée comme parfaite, tout dépend de la taille de votre sourire lorsque vous la conduisez. Ayant lui-même travaillé sur de nombreuses motos, Adnane est un véritable autodidacte et s'est formé au métier de mécanicien. « N'importe qui peut démonter un moteur, mais le remonter en état de marche, c'est ce qui fait la différence. C'est peut-être pour cette raison qu'il aime écrire sur les constructions de vélos et les personnes derrière elles. Adnane possède une Moto Guzzi V7 Special comme trajet quotidien, une Royal Enfield Classic 500 qui a été réglée pour la course.

Laissez Un Commentaire

Tags